La numérisation de l’industrie n’est pas une nouveauté et elle est indispensable car elle permet de réaliser des gains considérables de productivité. Seule ombre au tableau, le secteur manufacturier est l’un de ceux qui semblent être à la traîne lorsqu’il s’agit de passer au « nouveau » monde.
Néanmoins, aujourd’hui, selon Forbes, la majorité des « cadres de l’industrie manufacturière » se met enfin au diapason. Cependant, selon la même étude, seuls 5% d’entre eux estiment que leur stratégie numérique actuelle est suffisante.

Mettons l’accent maintenant sur 5 changements qu’il est désormais indispensable d’opérer dans l’Industrie manufacturière pour converger vers cette ère du numérique :

 

1/ Internet Industriel des Objets

L’Internet Industriel des objets, tant dans sa terminologie que dans son architecture, est un pilier de l’informatique depuis de nombreuses années. L’Internet industriel des objets, souvent également appelé Industrie 4.0 ou industrie du futur, transforme les applications informatiques (OT), en fournissant des analyses et des rapports en temps réel sur les machines et le personnel, réduisant ainsi les temps d’arrêt et augmentant la productivité et le rendement.

 


Internet Industriel des Objets by Advantech

 

2/ Intelligence Artificielle

Lorsque nous parlons d’intelligence artificielle, notre esprit est souvent tourné vers les concepts de robots humanoïdes de la science-fiction. La réalité, plus banale, devient beaucoup plus omniprésente. Du contrôle qualité directement sur la chaîne de production à l’analyse des processus pour donner des suggestions pour la gestion des déchets, l’I.A. devient de plus en plus accessible et utile aux usines disposant de systèmes informatiques intégrés.

 

priorite-alarme.png

3/ Robotique

L’époque où les robots étaient assignés aux tâches les plus banales de la chaîne de production est révolue. La technologie de la robotique a progressé, tout comme la complexité des tâches qui leur sont confiées. Des véhicules autonomes sur les chantiers de construction à la manipulation d’objets hautement qualifiés et délicats, les robots deviennent un atout précieux pour une vaste gamme d’applications industrielles autrefois considérées comme hors de portée.

 

 

 

4/ Technologies de l’information

La collaboration est essentielle, et avec l’avènement du cloud computing, elle devient de plus en plus accessible sur de nombreuses plateformes d’entreprise. En optimisant les flux de travail, en assurant la transparence tout au long de la chaîne d’approvisionnement et en permettant une communication plus rapide et plus efficace, la capacité à collaborer est déjà soutenue par une multitude de logiciels et de systèmes informatiques.

Un exemple concret chez Prima Frutta, fournisseur de cerises et de pommes, basée en Californie et qui a installé des équipements automatisés sans aucune infrastructure supplémentaire. La société a augmenté sa production de 50 %. Cette technologie connectée fournit un flux d’information en temps réel à 900 employés, leur permettant d’obtenir les informations nécessaires pour prendre des décisions rapides et agir en conséquence.

 

Intelligence Artificielle

 

5/ Rapports et analyse de données

Les contenus numériques augmentent en volume en des nombres qui dépassent l’entendement. En 2010, le nombre ne comptait que deux zettaoctets de données numériques. En 2015, ce chiffre avait été multiplié par six. Le volume mondial de données sera multiplié encore 3.7 entre 2020 et 2025 puis par 3.5 tous les cinq ans jusqu’en 2035 (source IDC). Avec cette quantité de données se pose la question de savoir ce qu’il faut en faire. Les données peuvent être stockées dans le Cloud, analysées par Intelligence Artificielle, et transmises de manière transparente aux parties prenantes pour leur permettre de prendre des décisions commerciales et logistiques basées sur une représentation fidèle de leur activité.

Voici donc 5 technologies qu’il est important aujourd’hui d’implémenter pour se transformer. L’Industrie de demain ne sera plus seulment qu’une machine à produire des biens mais bel et bien une chaîne de création, de production et d’usages nouveaux, en révolution constante.
Cette révolution industrielle est en cours et va structurellement modifier le monde.