Seul un œil avisé est capable de reconnaître un PC industriel d’un PC dit « grand public » ou « IT ». En effet, si de prime abord peu d’élément extérieur permettent de les distinguer, ils sont pourtant bien différents et s’adressent à des cibles totalement opposées. L’usage et l’environnement d’utilisation sont les principaux facteurs conditionnant le choix de l’un ou de l’autre.

Qu’est qui distingue un PC industriel d’un PC grand public ?

  • Température : Le PC industriel supporte des températures de fonctionnement de 40°C à minima et pouvant atteindre les 85°C. Le PC grand public, quant à lui, est conçu pour fonctionner à 35°C maximum.
  • Poussière : Le PC industriel équipé de ventilateur(s) est également muni de filtre(s), ce qui limite l’intrusion de poussière. L’accumulation de poussière dans un PC implique une augmentation de la chaleur dissipée par les composants, le risque étant de dépasser la température maximum supportée par le PC, provoquant ainsi son dysfonctionnement. Certains PC industriels ont la particularité d’être non ventilés, leur utilisation dans un environnement très poussiéreux est par conséquent recommandée.
  • Choc et/ou vibration : Les éléments mécaniques en mouvements dans une machine ne supportent pas les chocs et les vibrations importantes ou/et fréquentes, ainsi de nombreux composants tels que le disque dur, carte additionnelle, ou le lecteur optique sont montés sur des amortisseurs, fournissant une isolation mécanique suffisante pour préserver l’intégrité du système. Très peu sujet aux chocs/vibrations, le PC grand public en est dépourvu.
  • Humidité : Certains environnements où des liquides sont exploités, nécessitent d’utiliser des PC adéquats. Ainsi, le PC industriel supportera des taux d’humidités supérieurs au PC grand public.
  • Alimentation : Les usines sont très souvent sujettes à des surtensions, des pics de consommation électrique et du bruit sur les sources d’alimentation. Dans ces conditions, les blocs d’alimentations équipant les PC industriels offrent des tensions continues stabilisées qui assure une disponibilité optimale des équipements.
  • Modularité : A l’heure où la plupart des PC grand public voient leur taille se miniaturiser, un PC industriel offre beaucoup plus de possibilité d’extension (carte additionnelle, espace de stockage, changement rapide de la carte mère…) couvrant ainsi tous les besoins d’aujourd’hui mais aussi ceux de demain, ne requérant aucun investissement futur.
  • Pérennité : La pérennité correspond à la période pendant laquelle les composants d’une machine sont commercialisés, garantissant la maintenabilité des équipements en place et préservant les investissements consentis. Le PC industriel dispose ainsi d’une pérennité moyenne de 7 ans ce qui permet un maintien en condition opérationnelle (MCO) transparent et optimal, tout en diminuant les coûts de possession, compensant l’investissement initial. La durée de commercialisation d’un PC grand public est quant à elle d’environ 6 mois.

 

Projet informatique industriel

 

L’acquisition d’un PC grand public est pour le moins tentant puisqu’environ 40% moins cher à l’achat. Toutefois, si l’on raisonne à moyen et long termes, l’acquisition d’un PC industriel constitue un choix plus économique puisque l’investissement est amorti sur la durée. Il convient par conséquent de considérer l’acquisition d’un PC industriel comme une immobilisation plutôt qu’une charge pour l’entreprise.

Par ailleurs, l’incapacité de production, même momentanée, d’un PC grand public dysfonctionnel dans un environnement industriel inadéquat, constitue bien souvent un manque à gagner bien supérieur au différentiel de prix constaté avec un PC industriel.