SIGFOX, la start-up toulousaine, tout simplement le Leader mondial de la technologie de la connectivité des objets connectés (M2M), a annoncé avoir effectué une levée de fonds de 100 millions d’Euros. Un véritable record en France. Ludovic Le Moan, le Directeur Général de SIGFOX, explique qu’ils « auraient pu lever beaucoup plus. Nous avons refusé des investisseurs. Il fallait trouver le bon curseur ».

Air liquide, GDF Suez, Bpifrance, le coréen SK Telecom, l’opérateur espagnol Telefonica et le japonais NTT Docomo ont répondu présents et entrent dans le capital de SIGFOX…

La liste de candidats était au départ, tout simplement, vertigineuse. Le caractère plus qu’innovant du concept a aidé.

L’objectif est de conquérir le monde avec une entrée en bourse en 2016.

« Nous sommes engagés dans une course contre la montre », ajoute M. Le Moan. La start-up couvre déjà 2 millions de km² en France, en Espagne ou au Royaume-Uni mais veut taper très fort. L’objectif est d’être les premiers à bâtir un réseau mondial sur lequel puissent se connecter des assureurs, des partenaires, des sociétés de télésurveillance, des énergéticiens… L’écosystème doit devenir incontournable. SIGFOX doit être un opérateur de l’Internet.

Aujourd’hui, SIGFOX affirme ses ambitions dans le monde, bénéficiant déjà d’une grande aura en France, en Espagne et en Angleterre. Demain, la start-up toulousaine espère conquérir l’Asie et l’Amérique. Priorité déclarée, les Etats-Unis. Plus tard, l’Afrique entrera dans les objectifs de l’entreprise. A suivre…

 

A noter dans l’agenda : SIGFOX sera intervenant au Séminaire Smart Cities M2M & Objets Connectés du 26 mars à Paris. S’inscrire.

M2M Smart Cities